•  

Historique

Les anciens carrefours des chemins et sentiers sont signalés par des CROIX en pierre. L'année de leur érection est gravée sur le socle ou sur la colonne (les millésimes vont de 1600 à 1755). Certaines croix ont leur socle enfoui dans le sol.

Au IVeme siècle, la croix s'est imposée comme le symbole du Christianisme (croix ou calvaires : lieu où le Christ a été cricifié).

L'usage d'ériger les croix : les Romains, encore paÏens, érigeaint des clonnes et autres monuments à l'honneur de leurs Dieux. C'était aussi un guide pour les pélerins. Les lieux de culte quadrillaient le territoire et étaient un rappel pour les populations.

Ils étaient aussi une façon d'attirer les bonnes grâces des Dieux et divinités ou pour conjurer le mauvais sort. C'est ainsi que nos ancêtres devenus Chrétiens commençaient à ériger comme monuments votifs de croix en l'honneur de Dieu. Ainsi les croix ont pris la place des "ex-voto" paÏens.

Au XVIeme siècle : les croix des chemins étaient érigées pour marquer les limites d'une paroisse et des différents hameaux. Elles prenaient l'appellation du quartier ou du lieu.

 

 

 

castillon-epci

castillon-ccpg